Rechercher dans les dossiers :
 
La pose de carrelage sur plancher bois

Les carrelages forment le revêtement de sol de prédilection des entrées et des pièces humides telles que la salle de bains, la cuisine, la buanderie… du fait de leur surface dure et imperméable.
Mais est-ce possible de les poser sur un plancher bois ? 

          ► Les risques
          ► Les préalables
          ► Les solutions produits

Dernière mise à jour : mars 2011

Les risques

Les risques éventuels sont liés à la combinaison d’un carrelage rigide et de panneaux de bois sensibles à l’humidité et susceptibles de se déformer.

Par exemple :

  • Au contact de l’eau du mortier de gâchage, le bois des panneaux peut gonfler et entraîner le décollement du carrelage.
  • Sous la charge, le support bois, s’il n’est pas assez rigide, peut se déformer et provoquer un cisaillement dans le plan d’adhérence du mortier colle.
  • Les joints entre panneaux constituent des zones à risques de cisaillement et de rupture.

Ces risques peuvent causer des pathologies telles que le déchaussement des joints ou la fissuration des carrelages, or ces pathologies, si elles venaient à se produire, nécessiteraient obligatoirement des interventions ultérieures à la pose ! Il convient donc de prévenir ces risques en dressant un diagnostic préalable et en choisissant la solution produits appropriée.

La pose d’un carrelage sur un plancher bois est réalisable dans la plupart des cas...

retour haut de page

Les préalables

Pour obtenir un résultat pérenne, le principe essentiel est de désolidariser le support du carrelage. Plusieurs méthodes existent qui bénéficient d’avis techniques, dans le respect des prescriptions de pose des fabricants.

Préalablement à la pose du carrelage, certaines précautions sont à prendre, en commençant par une analyse du plancher.

Dans le cas d’une construction neuve, les dalles de plancher doivent être posées conformément au DTU 51-3 « Planchers en bois ou en panneaux dérivés du bois ». Le plancher bois doit ainsi être rigide, stable, sans flexion, bien vissé et collé, à joints vifs et décalés.

Dans le cas d’une rénovation, il faut procéder à un examen minutieux du plancher visant à repérer d’éventuels défauts : zones se déformant sous le poids d’une personne, affaissements, lames mal fixées voire manquantes. Il est alors nécessaire de les corriger : renforcer le solivage existant si le plancher a tendance à fléchir, refixer ou remplacer les lames de plancher, voire réaliser un plancher de doublage qui améliorera la rigidité. Au final, le plancher sera impérativement rigide, sans flexion et bien vissé ; la flèche active sera inférieure à 1/600ème de la portée. Les anciens parquets seront par ailleurs poncés jusqu'au bois propre et dépoussiérés.


A titre indicatif, il est généralement recommandé :

   ► De maintenir une ventilation suffisante de la structure bois par la sous-face (cahier CSTB n° 2055 du 2/01/1986).

   ► De vérifier que les structures porteuses sont compatibles avec la surcharge et le changement d'affectation du local.

   ► De tenir compte du poids propre de l’ouvrage dans le dimensionnement du plancher.

   ► De mettre en œuvre des dalles de qualité NF EN 312 P5, CTB-H pour les panneaux de particules agglomérées, CTB-X pour le contreplaqué, OSB 3 ou 4. Un traitement hydrofuge peut aussi être recommandé.

   ► D’assembler les panneaux par rainures et languettes emboîtées et collées et de les fixer par des vis suffisamment rapprochées.

   ► S’il s’agit d’une pièce humide, de protéger le bois par un enduit d’étanchéité ou de réaliser une étanchéité de plancher avec une membrane adaptée.

   ► Si les pièces humides sont superposées, de poser un pare-vapeur au plafond pour préserver le plancher bois de l’humidité.

   ► De réaliser des joints de fractionnement si les surfaces le nécessitent (grandes surfaces d’un seul tenant, pièce en L, …).

   ► De bien choisir ses carreaux céramiques (DTU 52.2). Les dimensions et les épaisseurs doivent être précisées selon le système de pose et le classement du local.

   ► De définir la surface unitaire des carreaux acceptable selon le mode de pose. Les petits carreaux transmettront plus facilement les éventuelles déformations sur les joints élastiques. 

 retour haut de page

Les solutions bois
Plusieurs solutions existent, en systèmes secs ou humides.
Quel que soit votre choix, il est nécessaire de respecter strictement les méthodes de pose du fabricant et de prêter une attention toute particulière à la préparation.
 
Schlüter® - DITRA :
 
Le principe général est la pose d’une natte intermédiaire qui sert :
  • de couche de découplage : elle neutralise les tensions entre le support et le carrelage,
  • de protection à l'eau : elle est imperméable et protège le support de l’humidité,
  • de compensation de pression de vapeur en cas d’humidité du support.

Ce système bénéficie de l’Avis Technique 13/06-1010.

Schlüter® - DITRA est une natte en polyéthylène et pourvue de nervures entrecroisées découpées en queue d’aronde. Elle est revêtue, sur la partie inférieure, d’un non tissé permettant l’ancrage de la natte dans le mortier colle sur le support.

Elle est mise en oeuvre sur les panneaux bois avec un mortier-colle adapté. La pose du carrelage s'effectue ensuite au mortier-colle adapté sur Schlüter®-DITRA.
Des produits connexes sont utilisés pour le traitement des points singuliers (bande de pontage, angles sortants et rentrants, siphon de sol, …).

Siplast - Interply P et Interply Hydro :

Siplast les conseille spécialement pour la maison ossature bois.

• Interply P est une sous-couche de désolidarisation en rouleau entre carrelage collé et plancher bois composite ou traditionnel.
C’est une membrane de bitume élastomère SBS, particulièrement mince, élastique et résistante au poinçonnement, qui se pose à froid, par adhésivité. Sa surface est protégée d’un voile polyester qui améliore l’accroche du mortier colle.

• Interply Hydro est un procédé de protection à l’eau sous carrelage collé sur support bois neuf, pour les planchers intermédiaires et les planchers sur vide sanitaire, dans les pièces humides (cuisine, salle de bains, WC).


Il est proposé en kit comprenant primaire d’accrochage, membrane, bande et mastic pour le traitement des points singuliers, mortier-colle et mortier de jointoiement pour carrelage.

Ces systèmes bénéficient d’un CCP (cahier des charges de pose) validé par Alpha contrôle, référence dossier 100-165-07-03.

ParexLanko :

ParexLanko propose une gamme complète permettant le collage et le jointoiement d'un carrelage sur support bois.

Pour la préparation des supports :

  • sur panneaux bois de type CTBH, CTBX, ou OSB, appliquer les primaires 162 PRIMAPRENE PLUS ou 163 OMNISOL,
  • sur anciens planchers bois, poncer et dépoussiérer parfaitement le support, puis appliquer le primaire garnissant 163 OMNISOL.

Les défauts de planimétrie seront repris avec 184 SOLFLEX ragréage fibré P3 ou 190 SOLEXTREME ragréage sans tension à base de sulfate de calcium également P3.

Le collage et le jointage des carreaux :

Il peut être fait avec 5024 PROLIDAL PLUS mortier colle sans poussière (C2E), 572 PROLIFLEX HP mortier colle fibré (C2S1ET) ou 5073 FLUIDE 2S mortier colle sans poussière fibré permettant un simple encollage (C2 S1 EG).
Prendre soin de primairiser avec 124 PROLIPRIM dans le cas d'un collage sur 190 SOLEXTREME.

545 PROLIJOINT SOUPLE ou 5046 JOINT ELIT permettront de réaliser des joints entre carreaux esthétiques et résistants.

   → Consulter l'ensemble des produits et leurs techniques de mise en oeuvre sur le site www.parexlanko.com

Weber :

WEBER propose plusieurs solutions selon le support.

Pour la pose sur panneaux bois (CTBX, CTBH, OSB) :

  ♦ weber.fixsol - Colle à carrelage en pâte prête à l'emploi pour sol intérieur, pour le collage de tous types de carrelages, marbre, granit... de tous formats

  ♦ weber.jointflex - Mortier pour joints soumis à déformation pour tous les supports contraignants

ou

  ♦ weber.primAD - Primaire d'adhérence et d'imperméabilisation monocomposant pour les ragréages de sols et les mortiers-colles

  ♦ weber.colflexMortier-colle déformable monocomposant à double consistance pour carrelage (C2S1 EGT) pour le collage de tous types de carrelages, marbre, granit...

  ♦ weber.jointflex - Mortier pour joints soumis à déformation pour tous les supports contraignants

   → Consulter les fiches solutions "La pose de carrelage sur panneaux de bois (CTBX, CTBH, OSB)" sur le site www.weber.fr.

Pour la pose sur plancher à lames :

  ♦ weber.primAD - Primaire d'adhérence et d'imperméabilisation monocomposant pour les ragréages de sols et les mortiers-colles

  ♦ weber niv.dur - Ragréage fibré forte épaisseur à recouvrement rapide, spécial rénovation (P4SR)

→ Consulter les fiches solutions "La pose d'un revêtement de sol sur un plancher en bois à lames" sur le site www.weber.fr

 ou

  ♦ Leca mix ravoirage - Ravoirage sous chape léger à base d’argile expansée

  ♦ Leca mix chape - Chape allégée à l'argile expansée

→ Consulter les fiches solutions "La rénovation d'un plancher ancien en limitant le poids" sur le site www.weber.fr

Les Indispensables :

Pour la pose de carrelage sur plancher à lames clouées ou sur panneaux CTB-H ou CTB-X, la gamme Les Indispensables propose des produits à chaque étape du chantier :

Reconnaissance du support
 
• Préparation du support :

1er cas : application d’un primaire d’accrochage, INDIPRIMER TS et ragréage du support avec INDISOL HP3 renforcé d’une toile de fibre de verre.
2nd cas : réalisation d’un plancher de doublage en panneaux de particules agglomérées CTB-H ou en contreplaqué CTB-X conformément au DTU 51.3.

• Collage des carreaux :

1er cas : pour les locaux secs, collage directement sur le ragréage avec le mortier colle INDIFLEX +. Pour les locaux humides, pose d’un système de protection à l’eau sous carrelage INDISPEC + puis collage avec le mortier colle INDIFLEX HP +.
2nd cas : pour les locaux secs, collage directement sur les panneaux bois avec INDIFLEX +. Pour les locaux humides, pose d’un système de protection à l’eau sous carrelage INDISPEC + puis collage avec le mortier colle INDIFLEX HP +. 

• Réalisation des joints de fractionnement et périphérique avec un mastic élastomère.

• Jointement des carrelages avec INDIJOINT SOUPLE, mortier de jointement déformable.

   → Consulter le site www.lesindispensables.fr
   → Consulter la fiche d’information
 

Autres solutions :

Il est aussi possible d’utiliser des plaques de sol spécifiques pour les planchers bois.

La chape sèche FERMACELL :

Elle peut être mise en œuvre sur un support stable en bois (Elle ne constitue pas un plancher porteur posé sur appuis ponctuels.) et forme alors une chape sèche désolidarisée.

Les plaques de sol Fermacell sont fabriquées à partir d'un mélange de plâtre et de fibres de cellulose et bénéficient d’un écolabel allemand. Elles s’assemblent en recouvrement par collage, puis vissage ou agrafage. Le carrelage est ensuite posé de manière conventionnelle sur un mortier colle approprié. Dans les locaux E2, une protection à l’eau est systématiquement interposée entre la chape sèche et le mortier colle.

Sous avis technique de référence 12/06-1468

   → Consulter le site www.fermacell.fr

Les plaques Hydropanel d’Eternit :

Elles sont en fibre-ciment, elles résistent à 100 % d’humidité et apportent une réponse aux contraintes d’hygiène très élevées. La composition dHydropanel lui confère une stabilité inégalée en milieu humide. Elle présente une excellente stabilité dimensionnelle, ne se fissure pas et ne se désagrège pas. Elle est imputrescible. Même en cas de dégât des eaux, la plaque Hydropanel ne craint rien.

crédit image : Eternit

Utilisées en sous-couche, elles peuvent être fixées aux panneaux porteurs Duripanel en bois ciment.

Hydropanel fait l’objet d’un brevet international (EP07108226.7) et est conforme aux exigences de la norme EN 12467.

   → Consulter le site www.hydropanel.fr

Retrouvez les solutions produits appropriées à vos chantiers
dans nos agences et auprès de nos conseillers de ventes.

 retour haut de page

RECHERCHER 
NOS AGENCES INFOS PRATIQUES ESPACE PRO CONTACT A LA UNE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE Visite virtuelle de maisons bois
©2009 MOBOA | Réalisation INTERPROS
Mentions légales - Optimisation - Liens utiles - Plan du site - Contact - Espace presse - Crédits photos