Les autres systèmes constructifs
La technique du colombage
Très largement utilisée en France du Moyen Age à la Renaissance, la technique du Colombage est encore  présente de nos jours en construction neuve en Normandie, en Alsace et en Sologne.
Elle est également la base de nombreuses bâtisses anglaises, vestiges de l’invasion normande outre Manche en 1066.

A partir du haut Moyen Age et jusqu’au 13ème siècle, les poteaux de bois étaient directement plantés dans le sol et les toitures se composaient de chaume ou de bardeaux.

Au cours de ce siècle la technique évolue : une poutre en bois est fixée horizontalement sur une plinthe en pierre posée au sol et partiellement enterrée. Les poteaux verticaux sont alors fixés sur cette poutre. L’extérieur est quant à lui recouvert de plâtre ou d’ocre.

Au cours du Moyen Age, des assemblages bois sec / bois vert étaient utilisés. En effet, une mortaise humide entourant un tenon sec se resserre plus solidement et permet à l’ensemble de la construction de gagner en solidité.  

 
C’est au 17ème siècle en application de l’édit de Colbert qui impose d’enduire les façades des maisons pour limiter le risque d’incendies que ces bâtisses se voient parées de blanc ou de couleurs selon les traditions locales.

La technique du Colombage, également appelée système à Pans de Bois, se distingue par son système de fixation des bois horizontaux et verticaux par tenons et mortaises, chevillés les uns aux autres. Le remplissage des espaces vides laissés entre ces éléments de bois est effectué en torchis, moellons, briques, bois ou terre.

colombage alsacien
RECHERCHER 
NOS AGENCES INFOS PRATIQUES ESPACE PRO CONTACT A LA UNE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE Visite virtuelle de maisons bois
©2009 MOBOA | Réalisation INTERPROS
Mentions légales - Optimisation - Liens utiles - Plan du site - Contact - Espace presse - Crédits photos